Love Work Family Friends Games Kids Life

Posted by on 2019/03/17 under Life

Nous avons cette expérience douloureuse en commun.
Ceci étant, je me permets d'insister sur cette résonnance, cet onde de choc qui peut être destructrice comme salvatrice.
Notre corps, et peut être plus particulièrement notre cerveau, est sensible aux ondes.
En cela la dépression apparaîtrait comme une onde à la fréquence toxique, une onde qui attaquerait notre équilibre émotionnel, d'abord, puis notre intégrité physique et morale toute entière.
Et bien moi qui suis musicien, j'affirme que l'on peut revenir d'une dépression et shunter ses effets par les ondes sonores.
Je laisse les éventuels intéressés se documenter sur la question, mais je suis la preuve vivante que le son, justement employé, a des propriétés curatives extraordinaires !
Un exemple : en arrivant à identifier des moments d'extrême bonheur antérieurs, et surtout antérieurs à la vie d'adulte, en faisant cela et en réussissant à recréer le contexte sonore de ces moments (vacances à la mer, coure d'école etc)…et surtout en quittant momentanément le lieu de point de départ de votre dépression, vous allez créer un choc émotionnel inverse, et remplacer progressivement ces mauvaises ondes par des salves émotionnelles évocatrices et réconfortantes…
Entamer une démarche personnelle sensorielle sera bien plus bénéfique, que de gober des antidépresseurs, dont le rôle est de tromper son propre cerveau.
En quelque sorte, vous allez annuler ces mauvaises ondes, en les confrontant à des ondes inverses ; cela crée un phénomène de neutralisation, que l'on appelle "un bruit blanc".
Pour finir, si certaines musiques ont le pouvoir de vous bouleverser émotionnellement, c'est que la musique à ce pouvoir immense de pénétration du corps humain, de résonnance avec la matière et la psyché.
Alors essayez!

Leave a Reply

Name and Mail are optional. Your email address is however required if you want to subscribe to the comments (see below)

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.